LE SCP dans les écoles

À quand le SCP dans nos ENTREPRISES ?

"Si l'élève n'a pas appris, c'est que le maître n'a pas enseigné efficacement"   (S. Engelmann)

"Si l'élève n'a pas appris, c'est que le maître n'a pas enseigné efficacement"   (S. Engelmann)

 

Messieurs Steve Bissonnette, Ph. D., professeur à la Télé-Université à l’Unité d’enseignement et de recherche Éducation (TELUQ), Carl Bouchard, Ph. D., professeur au département de psychoéducation et de psychologie de l’UQO et Normand St-Georges, professionnel de recherche à la TELUQ ont formé un groupe de recherche inter-universitaire qui accompagne les écoles dans la mise en oeuvre du système le Soutien au Comportement Positif (SCP) au Canada.

Le Soutien au Comportement Positif (SCP) représente, en contexte francophone, une application du système Positive Behavioral Interventions and Supports (PBIS) appliqué dans plus de 18 300 écoles un peu partout aux États-Unis.

Les effets positifs du système PBIS, tant sur le plan comportemental (Barrett et al., 2008; Eber, 2006; Horner et al., 2005) qu’académique ont largement été montrés (Eber, 2006; McIntosh et al., 2006; Nelson et al., 2002; Putnam et al., 2006).

(...)

SCP : Qu’est-ce que c’est?

Le SCP propose la mise en place d’un système de soutien sur le plan de la gestion des comportements afin de créer un milieu propice à l’apprentissage. Le système préconise l’adoption d’une approche à l’échelle de l’école tout entière dans laquelle on prend les devants en matière de discipline. On se fonde sur l’idée que les comportements attendus en classe et hors classe doivent être définis précisément, enseignés explicitement et être reconnus lors de leur manifestation. De plus, un continuum d’interventions est défini afin d’agir rapidement et efficacement auprès des problématiques comportementales et de soutenir l’adoption des comportements préalablement enseignés.

Plus spécifiquement, le système SCP implique la mise en oeuvre de dix composantes.  Lire la suite ici.

Pour lire le texte intégral, et pour connaître les premiers résultats de recherches, cliquez ici.